Les bijoux recyclés, du contemporain pas pour rien


DIY DIY ? Quésako ? Le Do it yourself séduit et envahit nos arbres à bijoux, aux allures de papier, chiffons et cartons. L’air du temps va aux bonnes affaires et à la « récup », et les créations se multiplient pour notre plus grand plaisir. On ne rougit plus devant une jolie paire de boucles d’oreilles en jean denim ou en carton ondulé. Il est désormais de bon ton d’afficher notre amour pour la planète et de la mode, et ça, dans un simple objet ! L’écoconception nous fait basculer dans un océan de matériaux collectés et récupérés, et surtout gratuits ! Les bijoux sont donc en grande majorité à bon marché, les premiers prix ne dépassant pas les quelques euros. Les plus chers se justifient par un design plus élaboré, en bois ou en fausse fourrure.

De la matière première dans nos poubelles et greniers

Troquez l’or, l’argent, le titane… pour le cuir, le carton, les fils électriques ou les chaines de vélo ! Des alternatives à la poubelle qui serviront à égayer des tenues et des minois d’une façon super originale, et unique ! Parce qu’ils sont fabriqués avec ce que l’on a sous la main, le risque de trouver la même chose chez votre copine est forcément minime ! Au contraire, on peut s’amuser à farfouiller sur les marchés de producteurs le petit bijou qui amusera la galerie… bref on est bien loin des bijoux les plus vendus. Les créateurs amateurs ne manquent pas d’idées aussi étonnantes les unes que les autres. Les capsules de café se transformeront par exemple en jolies boucles d’oreilles, après une séance de découpage, d’écrasement, de perforation… Pour rester dans la capsule, celles des canettes de sodas serviront à la création de colliers, à un ou plusieurs rangs, en jouant sur les couleurs, celles-ci étant peintes de toutes les façons possibles.

Des objets aux valeurs ajoutées

Ces créations, légères par leurs impacts environnementaux, sont lourdes de sens pour les populations qui les produisent. En effet il existe de nombreux bijoux ethniques et traditionnels, issus du commerce équitable, qui permettent à des artisans et des familles de vivre de leurs créations. Les chutes de laine au Népal serviront à réaliser des bagues colorées et chaleureuses, les graines Huayruro d’Amérique du Sud des boucles d’oreilles vitaminées et chatoyantes !

Encore plus surprenants, les bijoux ethniques de chez Peacebomb sont fabriqués par des Laotiens, victimes de la guerre à la fin des années 60 et début 70. Le métal des bombes à sous-munitions, qui jonchent encore une partie du pays, est récupéré et utilisé pour fabriquer de magnifiques bracelets, colliers, boucles d’oreilles et bijoux en tous genres. Un recyclage à plusieurs niveaux, tant le message est fort de sens, puisque le projet permet de faire vivre plusieurs villages.

Je me lance en joaillerie bricolage

Pour avoir tout simplement de jolis bijoux recyclés, pas besoin de se rendre dans une grande bijouterie. Il suffit de rester chez soi et de réaliser un inventaire de tous ces objets qui envahissent notre espace et qui ne demandent qu’à vivre une seconde fois ! Donnez-leur cette chance et lancez-vous dans l’aventure de la création, mais, attention, l’addiction est garantie ! Vu la multitude de matières disponibles, et ce gratuitement, vous risquez bien de voir des bijoux là où les autres ne verraient qu’un insignifiant bout de ferraille… Il n’y a plus qu’à collecter ici et là au gré des envies pour constituer un assortiment de matériaux de toutes sortes.

Des centaines de tutos existent sur le web et vous accompagneront pas à pas pour vos premières créations. Quel que soit le matériau que vous choisirez ou le type de bijoux, vous trouverez forcément le tutoriel qui vous conviendra. Pour celles qui préfèrent lier l’utile à l’agréable, autrement dit créer des objets tout en créant des liens, rendez-vous dans des ateliers thématiques, généralement proposés par les recycleries ou autres associations de développement durable.